Natura 2000

La Nive, des cours d’eau exceptionnels supports de nombreux usages

Sur le bassin versant de la Nive, les zones humides attenantes aux cours d’eau (ripisylve, barthes, prairies humides) rendent de nombreux services aux acteurs locaux : limitation de l’érosion des berges, maintien de la qualité de l’eau, zones favorables à la faune piscicole.

Ils sont également un refuge pour de nombreuses espèces de faune et flore remarquable qu’il convient de préserver : poissons migrateurs, Vison d’Europe, Loutre d’Europe…

Le site Natura 2000 « La Nive » couvre l’ensemble des cours d’eau du bassin versant de la Nive, d’une surface de 11 000ha sur un bassin versant de 100 000ha, il s’étend sur le territoire de 53 communes. Le périmètre d’action du Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Nive s’étendant sur l’ensemble de ce bassin versant, c’est donc la structure la plus appropriée pour porter la démarche.

C’est ainsi que le Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Nive a été désignée structure opératrice du Document d’Objectifs le 3 décembre 2009, et a engagé la démarche avec le recrutement d’un chargé de mission en février 2010.
Mr Jacques ETCHANDY, Maire d’Anhaux et Président du Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Nive, a exprimé clairement sa volonté de conduire cette démarche dans « une concertation large et transparente en partenariat avec l’ensemble des acteurs locaux. L’Homme doit rester au centre de la démarche et cette résolution restera notre ligne directrice dans la réalisation de ce plan de gestion ».

L’élaboration sur deux ans (février 2010 à février 2012) du Document d’Objectifs (DOCOB) permettra de définir les mesures de gestion à mettre en œuvre pour préserver les milieux naturels. Ce plan de gestion, élaboré en concertation avec l’ensemble des acteurs locaux listera les actions que l’on peut contractualiser sur le site.

L’engagement aux mesures de gestion préconisées dans le DOCOB restera une démarche volontaire et contractuelle. Les contrats Natura 2000 souscrits permettent une indemnisation financière ainsi qu’une exonération d’une partie de la Taxe sur le Foncier Non Bâti (TFNB) en contrepartie des engagements de gestion pris pendant 5 ans.